La colère est une émotion, une forte aversion envers quelque chose ou quelqu’un que nous considérons comme une menace 💣

Dans le bouddhisme, elle est décrite comme la plus extrême des forces négatives. Il semble qu’il n’y ait aucun autre choix que d’y réagir.

Malgré tous nos efforts pour nous calmer, notre esprit finit toujours par revenir vers l’objet ayant créé la colère en nous. Elle libère un cocktail d’hormones qui, en trop grande quantité, ne font aucun bien.

La colère met tout notre corps en tension, accélère notre rythme cardiaque et augmente notre pression artérielle. Elle multiplie par 15 le risque d’accident cardiaque.

Essayons de contempler non pas l’objet de la colère mais l’émotion elle-même. Si cela est trop difficile, nous pouvons tourner notre attention vers ses conséquences dans notre corps 💥

Faisons l’effort de ramener notre attention sur la respiration ou nos sensations physiques jusqu’à ce que la moindre parcelle de colère en nous se dissipe. Nous pouvons alors prendre quelques respirations et revenir à nos occupations.

La méditation consiste principalement à transformer notre vision de la réalité. La colère apparaît dans notre esprit pour défendre nos positions, nos valeurs et nos croyances.

Elle est une réaction primaire : chercher à ne plus la ressentir est une illusion. En revanche, il est tout à fait possible d’apprendre à la ressentir sans y réagir violemment 🤫

Pour s’en détacher, il nous suffit d’analyser objectivement les résultats d’une crise de colère sur notre corps, notre esprit et nos relations. Il apparaît ensuite tout à fait logique d’apprendre à l’apprivoiser.

Vue sous un autre angle, chaque crise de colère est une opportunité de pratiquer la patience et la compassion. Elle peut finalement être notre plus grand maître spirituel ! ✨

La naturopathie, c’est prendre soin de soi, de son corps, de sa tête, naturellement !

Add Your Comment

MES COORDONNÉES

06 62 86 51 64

AMÉLIE CAVODEAU © 2021
Tous droits réservés